LE MARIAGE

Qu’est-ce que le mariage ?

Le 3 juin 2021

Le mariage, dire oui à deux devant sa famille, ses témoins, ses amis, constitue pour beaucoup une étape importante, c’est le jour d’une vie ! Il fait suite au temps des fiançailles ou les amoureux prennent le temps de discerner et de réfléchir à leur futur ensemble. 

Voir notre article sur les fiançailles.

Mais qu’en est-il précisément ?

Pourquoi le mariage ?

Dire OUI

Se marier, c’est dire “oui” à son âme sœur pour une durée illimitée, c’est la/le prendre pour époux/se et choisir d’avancer chaque jour ensemble vers de mêmes aspirations. 

À deux, c’est accepter de s’ouvrir à la vie et de constituer une famille. 

C’est une institution historique qui existe depuis l’Antiquité et qui a toujours eu pour but d’unir un homme et une femme. 

Dans notre pays aujourd’hui, le mariage donne lieu à une grande fête où se réunissent différents aspects : amour, robe de mariée, alliances, bague de fiançailles, photos, fleurs, musique, traiteur, décoration, accessoires, bijoux, enfants ou demoiselles d’honneur, témoins, et cela demande une grande organisation pour préparer cette belle union !

Afin de s’inspirer, Pinterest est une bonne mine d’idées pour tout ce qui est trait à la décoration, aux tenues d’enfants d’honneurs, des témoins ou même pour les tenues des mariées.

Voir notre article sur l’organisation d’un mariage.

Que dit la loi ?

Aujourd’hui cette union est actée par un passage à la mairie et est souvent confirmée par un mariage religieux.

En France pour pouvoir se marier il faut que les deux futurs époux :

  • soient majeurs
  • soient consentants
  • n’aient pas un mariage en cours ou en instance de divorce
  • n’aient pas de lien de parenté proche

Le droit assure quatre sortes de régimes pour le couple :

  • la communauté universelle
  • la communauté réduite aux acquêts
  • la séparation de biens
  • le régime de participation aux acquêts

Une fête

Hormis le cadre légal, le mariage est avant tout une fête, un moment de joie où les époux célèbrent leur amour avec leurs proches ! La mariée, revêtue de sa tant attendue, robe blanche, symbole de pureté s’en va rejoindre son mari pour dire OUI à la mairie et/puis à l’église suivie d’un moment de fête.

Le mariage civil

Il doit se dérouler dans la mairie de la commune de l’un des deux époux ou de l’un de leurs parents.

Concernant les témoins, la loi exige leur présence : entre 2 et 4, de 18 ans minimum ou émancipés. Ils signent le registre d’état civil lors de la cérémonie à la mairie.

La durée du mariage civil dépendra de la ville où l’union sera célébrée, plus la ville est importante, moins le célébrant a de temps à consacrer aux époux, sauf bien sûr s’il s’agit d’une connaissance.

La célébration reste très simple : une fois les mariés arrivés séparément, l’assemblée s’assoit afin d’écouter la lecture des articles du code civil. Le célébrant interroge alors les époux sur le contrat de mariage établi, puis l’échange des consentements à lieu.

Enfin, les nouveaux mariés et leurs témoins signent le registre. Les alliances peuvent être remises par le maire s’il n’y a pas de célébration laïque ou religieuse après.

En amont, le couple aura déposé son dossier à la mairie contenant :

  • un extrait d’acte de naissance
  • une pièce d’identité
  • une attestation sur l’honneur de domicile et de célibat
  • les fiches d’état civil des témoins
  • un certificat notarié du contrat de mariage (si présence d’un contrat)

Une fois le dossier déposé, des bans seront publiés dans la mairie pendant dix jours pour annoncer le mariage des époux.

Voir notre article sur le PACS.

La cérémonie laïque ou religieuse 

Après le passage à la mairie, nombreux sont les couples qui désirent poursuivre les festivités avec une cérémonie laïque ou religieuse.

La cérémonie laïque remplace souvent la cérémonie religieuse pour les mariés athées ou qui ne désirent pas de mariage religieux. Elle a lieu sur le lieu de réception et à l’avantage d’être modulable à souhait selon la volonté du couple.
Voir notre article sur la cérémonie laïque.

Lors de cette cérémonie, les époux procèdent à l’échange des consentements, à l’échange des alliances, et à leur bénédiction par le célébrant et aux discours.

Par tradition, par respect, ou par choix, les époux peuvent choisir de se tourner vers un prêtre, un rabbin, un imam pour bénir leur amour et se positionner sous le regard de Dieu.

Elle aura alors lieu dans le lieu de culte : église, synagogue, mosquée, temple…

Voir notre article sur les différents mariages religieux.

Voir notre article sur le mariage catholique.

Le vin d’honneur ou le cocktail

Ça y est, nos tourtereaux sont légalement et spirituellement mariés, place à la fête, aux retrouvailles et aux félicitations !

Le vin d’honneur, permet aux invités de venir féliciter les jeunes mariés autour de boissons chaudes ou fraîches selon la saison, 

Il se distingue du cocktail qui propose en outre des collations, faisant office d’apéritif et d’entrée composés de mets plus ou moins raffinés.

C’est aussi l’occasion d’entendre les discours des pères, des témoins, des frères et sœurs. Là encore, tout est modulable selon le choix du couple, certains préfèrent entendre les discours des témoins et familles lors du dîner où sont présents les amis les plus proches. 

Il peut durer entre une et trois heures selon le temps d’attente entre la cérémonie et le dîner.

Le dîner et la soirée

Puis, les mariés se retrouvent avec leurs proches pour un dîner festif où peuvent se dérouler les discours, s’ils n’ont pas été réalisés lors du cocktail, divers jeux et animations proposés par les amis ou les différents prestataires.

Enfin, la journée se termine par une soirée dansante rassemblant toutes les générations présentes : en commençant par la valse, s’en suivent les rocks et diverses musiques aimées des amoureux.

Le voyage de noces

Il est ensuite de tradition que les époux partent en voyage de noces, autrement appelé lune de miel. Il est le cadeau le plus fréquemment inscrit sur la liste de cadeaux de mariage.

Cette tradition remonte à l’Ancien Régime où les jeunes mariés de la noblesse s’en allaient visiter leurs terres. Puis c’est à la Belle Époque que ce voyage s’instaure et se popularise, quoique majoritairement réalisé par les familles bourgeoises.

Aujourd’hui, le couple en profite pour réaliser un voyage d’une à deux semaines en campagne ou à l’autre bout du monde.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.