LES FIANCAILLES

Traditions fiançailles : lesquelles sont toujours respectées ?

Le 30 septembre 2021

Parlons de fiançailles aujourd’hui ! Le mariage est le lien qui relie deux êtres aimés pour la vie. Avant que les deux personnes ne soient mariées, on dit qu’elles sont fiancées. Les fiançailles constituent aussi une étape de l’union des deux personnes qui englobent plusieurs traditions. Avant, les fiançailles se symbolisaient et prenaient effet après les négociations du mariage entre le mari et sa future belle-famille. De nos jours, les choses ont changé et les traditions également. Même cette tradition de fiançailles a vu quelques modifications. Les deux amoureux décident désormais de l’organisation de leurs fiançailles comme ils le souhaitent en respectent les traditions qu’ils souhaitent…

Quelles sont les traditions pour les fiançailles ?

Les traditions ont fortement changé avec le temps et certaines ont même disparu. Les fiançailles figurent parmi les traditions qui perdurent encore grâce à leur côté particulièrement romantique. Être fiancé veut dire aussi accepter et appliquer certaines traditions. Ces dernières sont différentes d’une région à une autre, d’une famille à une autre, mais malgré toutes ces différences, on peut trouver des traditions communes :

La bague de fiançailles : celle-ci est différente des alliances de mariage. Elle est portée par la fiancée comme preuve que son cœur est pris sur l’annulaire gauche qui porte justement une veine reliée à ce fameux organe. Elle est souvent sous forme de solitaire, un anneau serti d’une pierre en diamant ;

  • Le cadeau pour le fiancé offert par la fiancée ;
  • La réception se fait traditionnellement chez les parents de la fiancée et est prise en charge par eux.

Les traditions de fiançailles au goût du jour

L’organisation des fiançailles comme le veut la tradition peut ne pas concorder avec ce qui se fait de nos jours et ce qui est moderne. La tradition dit que la demande de fiançailles doit se faire préalablement lors d’une cérémonie de fiançailles auprès de la future mariée, qui est la principale concernée, mais également auprès de son père. Le futur marié doit demander la main de sa fille et ce n’est que lorsque le père accepte que l’on peut dire que les deux personnes sont fiancées. L’annonce se fera bien évidemment durant la cérémonie. Cependant, la demande de la main auprès du paternel ne se fait plus, ou du moins très peu, de nos jours. C’est pour cette raison que les personnes voulant respecter la tradition des fiançailles ont dû la revisiter au goût du jour.

La demande en mariage qui se faisait auprès du père a été revue pour s’organiser dans la plupart des cas entre les deux personnes seulement. C’est à ce moment que le futur mari va déposer un genou au sol et poser la fameuse question « veux-tu m’épouser ? ».

La bague de fiançailles est un symbole traditionnel qui n’a, quant à lui, pas changé. Le jeune homme va demander la demoiselle en lui offrant une bague de fiançailles traditionnellement sertie d’un diamant.

En résumé, la plupart des traditions de fiançailles sont restées bien présentes, mais ont été d’une certaine manière revisitées. La seule différence est la cérémonie de fiançailles qui reste maintenant un choix personnel laissé aux deux amoureux.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.